Une journée en enfer pour les exilés!

Mercredi 29 juin 2016 à 6h du matin, plusieurs centaines de migrants qui étaient installés devant la Halle Pajol ont été évacués pour être mis à l’abri. Mais cette journée a été semée de violences et d’expulsions. Voici les faits:

  • 11h – Plusieurs dizaines de migrants qui sont restés sur le carreau sont poussés avec force dans le métro
  • 13h – Des migrants arrivés au gymnase municipal des Cévennes se font expulser par le Maire du 15ème arrondissement : http://www.leparisien.fr/paris-75015/le-maire-du-xve-fait-evacuer-un-gymnase-et-denonce-le-mepris-29-06-2016-5925635.php
  • 14h – 30 migrants qui étaient dans un bus pour aller au CHU de la Boulangerie ont été arrêtés et emmenés à la préfecture de Police (9 bd du palais) car l’un d’entre eux refusait d’aller dans ce CHU. Les 30 migrants ont reçu un OQTF (obligation de quitter le territoire français).
  • 16h – Un campement s’installe devant les bureaux de France Terre d’Asile.
  • 18h – La police intervient et le commissaire fait venir 200 policiers pour donner l’ordre d’expulser les migrants installés.
  • 20h – Une quinzaine de migrants, accompagnés de soutiens, s’installe devant l’église Saint-Bernard. Le Commissaire du 19ème arrive avec plusieurs camions de Gendarmes. Résultat: 8 migrants seront interpellés et les tentes seront jetées.

Ce matin, les migrants qui avaient pu dormir le long du canal de l’Ourq, ont à nouveau été chassés par la police. Les soutiens sur place rapportent la présence de 10 voitures de la préfecture de Police et de la lutte Anti-Terroriste!
Une trentaine de migrants a été emmenée au LRA 22 rue de l’Aubrac 75012, ce qu’on appelle aussi une rafle!

Depuis mercredi 29 juin, suite à l’évacuation du campement de la Halle Pajol, la préfecture de police s’acharne sur les migrants qui n’ont pas eu la chance d’avoir un bus, qui n’ont pas la chance d’avoir un logement et qui doivent errer dans les rues de Paris sans pouvoir se poser ou se reposer quelque part.

Pour plus de renseignements contactez-nous à info@exilesparis.org.

Facebooktwittergoogle_plusmail
Chargement...