Accompagnement Médical

P.A.S.S. – Permanence d’Accès aux Soins de Santé, accessibles au migrants, même sans papiers.

Consultez tout d’abord le document officiel sur les consultations gratuites de PARIS: PASS et consultations gratuites Paris, et assurez-vous d’emmener la personne dans l’hôpital adapté à son problème de santé et aux bons horaires.
Assurez vous par ailleurs que la personne peut vous comprendre, sinon prévoyez quelqu’un qui vous accompagnera pour faire l’interprétariat car il n’y aura pas de traducteur sur place. Essayez également de connaître les antécédents médicaux du patient (allergies, circonstances de la blessure, date…)

Si la personne a un papier d’identité quelconque, il est important de l’emporter, sinon tout autre papier officiel avec son nom et sa date de naissance (procuré par exemple par son lieu d’hébergement) fera l’affaire. S’il n’a aucun papier, il aura cependant accès aux mêmes soins.

Selon les hôpitaux, il faut en général se présenter à l’hôpital tôt le matin. Il est préférable de contacter l’assistante sociale la veille pour prévenir de votre présence, ce qui facilitera l’accès aux services.

Première venue du patient dans cet hôpital :
A l’accueil demandez à voir l’assistante sociale de la PASS qui constituera un dossier permettant de prendre en charge gratuitement les examens, les consultations et de récupérer le jour-même les médicaments (si besoin) dans la pharmacie de l’hôpital en question ou tout autre qui vous sera indiqué.

Selon les hôpitaux, le patient devra peut-être s’enregistrer administrativement avant de voir l’assistante sociale. L’assistante sociale lui délivrera un « bordereau » ou carte PASS (généralement valable 1 mois renouvelable). Avec ce document, le réfugié pourra avoir ses étiquettes NIP et commencer les examens/consultations. Si vous arrivez en retard, le risque de ne pas être accepté est grand.

La consultation
Demandez si possible à assister au début de la consultation (vous et/ou le traducteur) pour écouter le médecin et si nécessaire l’informer des données médicales que vous aurez obtenu au préalable sur la personne concernée. Quittez bien entendu la salle pour la consultation médicale « physique ».

Après la consultation
Informez-vous du diagnostic pour vous assurer que le patient l’a bien compris. Essayez d’obtenir de faire le jour même tous les examens prescrits qui peuvent être faits dans cet hôpital (radio, consultation spécialisée, prise de sang…), il est parfois efficace d’insister. Expliquez chaque étape au patient

Le patient est déjà venu
Présentez vous directement au service concerné avec la feuille de rdv, la carte PASS et les étiquettes.

A la sortie de l’hôpital
Prenez le temps d’expliquer au réfugié la posologie des médicaments. Faites le écrire sur les boites. L’informer par écrit de ses prochains rendez-vous s’il doit retourner a l’hôpital. Rassemblez tous les documents dans une enveloppe. Notez les infos : prochain rdv, analyses à faire, traitements…
Si possible, accompagnez-le vous même à ses prochains rendez-vous et rappelez-les lui la veille.

Gale

Si une personne doit être traitée pour un problème de gale, prévoyez des vêtements de rechange complets (sans oublier sous-vêtements et chaussettes) à utiliser juste après l’administration du traitement (médicament ou douche), ainsi que des nouveaux draps (demander à son centre) ou sac de couchage s’il dort dehors. Les textiles parasités doivent être lavés à 60° minimum ou traités.
Veillez à ce que du Dexeryl lui soit prescrit pour hydrater sa peau quelques jours après le traitement.

Chargement...