Nouveau campement d’Exilé-e-s à Paris: 100 migrants sous le métro aérien de La Chapelle.

Le 6 Juin 2016 au matin, les migrants du campement des Jardins d’Éole sont évacués. Le soir même, un nouveau campement a pris forme sous le métro aérien entre La Chapelle et Stalingrad (devant la poste). Aujourd’hui ce sont plus d’une centaine de migrants qui y dorment. Le campement ne s’est pas fait sans douleur, car tous les soirs et tous les matins, la police venaient pour essayer de faire partir les migrants. Lundi 13 Juin, plus de 40 tentes ont été distribuées par les collectifs et soutiens.

D’autres tentes ont été distribuées devant France Terre D’Asile (au 127 boulevard de la Villette) le même soir, mais ont été jetées le lendemain par les services de la Mairie du 19ème arrondissement.

Depuis l’évacuation des Jardins d’Éole, un vigile, un chien et des barrières ont été mis en place pour éviter l’installation d’un nouveau campement.

Après l’annonce de Mme Hidalgo qui souhaite accueillir des réfugiés à Paris, nous ne comprenons pas ce harcèlement policier à vouloir faire disparaître les migrants tout comme ce besoin de la Mairie de réduire l’espace publique pour en éviter toute installation.

Ce campement, comme tous les autres campements de rue, est très insalubre, avec notamment une pissotière qui est pleine et aucun point d’eau à proximité.

13454072_10153784551218163_2064424012_n

 

Nous demandons une réaction rapide des pouvoirs publics pour trouver des solutions d’hébergements ainsi qu’un suivi administratif de ces personnes.

Facebooktwittergoogle_plusmail
Chargement...